<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d8948662871530317680\x26blogName\x3dUne+pr%C3%A9paratrice+qui+r%C3%AAvait+d\x27%C3%AAtre+ph...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/\x26vt\x3d-4641757709396328859', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
Vis ma vie de coloc
lundi 17 février 2014 | Posté par Crapouns à 12:06

Bonjour tous et toutes.

Ca fait un petit moment que j'avais laissé ce blog en sommeil. Presque un an et ben !

Le plus grand changement c'est que je suis partie vivre en coloc. C'est à dire qu'avec - de 1400 euros/mois, si je veux pouvoir payer mes impôts, sortir, partir en week end et m'acheter des vernis, faut que le loyer dépasse pas les 350 euros.

Oui, des studios, on en trouve à ce prix là.
Le quartier de la Gare, comme tous les "quartiers de la Gare" de France, est gris, pas très bien fréquenté, et surtout, surtout, c'est là où se trouve toutes les boîtes de nuit à Kékés. Je te laisse imaginer le niveau sonore.

La Victoire, quartier étudiant par excellence. Sauf que moi, je travaille, et le jeudi soir, j'aime bien me coucher tôt, les fenêtres ouvertes à la belle saison.

Les villes non desservies par le tram, aka, l'autre bout de la planète, aka, je ne sors plus et je finis bouffée par mon clébard.

Une seule solution s'offrait donc à moi, la colocation. Tu sais l'Auberge Espagnole, tout le monde est gentil, tout le monde il est content, on se file des coup de main, tout le monde vit dans l'harmonie la plus pure.
BULLSHIT.

Quand j'ai commencé à chercher les gens avec qui je voudrai vivre, je me suis dit qu'étant ordonnée, sympa, bonne cuisinière et surtout ayant accès à la drogue, ça serait facile. Hyper facile. Genre, les gens allaient se battre pour vivre avec moi.

Que nenni. La plupart du temps, en fin de rendez vous, tout se passait bien, on avait rigolé, j'avais visité, et j'abordai le "problème". Mon plus gros défaut si il en est un, le diable en personne.





Devant ce constat que personne ne voulait vivre avec Benji-Kiki, j'ai revu mes exigences à la baisse.
Des étudiants ? Pourquoi pas.
Des colocs à 500 personnes ? Allons y.

J'ai adapté mes réponses.
L'écologie ? J'en ai rien à taper, mais je veux bien m'y intéressée si ça ne consiste qu'à acheter du PQ à 10 balles.
L'hygiène ? Boh, c'est secondaire, mais j'ai quand même le droit de prendre une douche par jour moi ?
La bière ? Miam miam, surtout la Heineken.

Bref, c'est comme ça que je me suis retrouvée là. Par défaut.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

{A c c u e i l}






« Anciens articles | Articles plus récents »
Profil

Adeline, 20 ans, presque 30.


Blogs santé

Dix lunes
Pharmacien comprimé
Sparadrap gaffe & perfusions
Fluorette
Boree
Thoracotomie
Super gélule
DZB17
Spykologue
Bétadine pure
1 bouffée matin et soir
Farfadoc
Docteur Couine
Stockholm
Un jour un interne
Dans ma blouse
Mike de Bakey
Dr Zouille
Anthologia

Archives

· juin 2012
· juillet 2012
· août 2012
· septembre 2012
· octobre 2012
· novembre 2012
· décembre 2012
· janvier 2013
· février 2013
· avril 2013
· février 2014
· mars 2014
· avril 2014
· janvier 2015