<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d8948662871530317680\x26blogName\x3dUne+pr%C3%A9paratrice+qui+r%C3%AAvait+d\x27%C3%AAtre+ph...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/\x26vt\x3d-4641757709396328859', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
Vrai ou Faux
dimanche 10 juin 2012 | Posté par Crapouns à 15:43

Parlons un peu de génériques, cassons les idées reçues, arrêtons de croire les médias.


Alors pour commencer, un générique, c'est quoi ?

Un médicament, avant d'être mis sur le marché, demande entre 10 ans et l'éternité de recherches. Il faut trouver la molécule, faire des tests, d'abord sur les animaux, puis sur les humains, calculer si le résultat mérite tous ces effets indésirables. Ca prend donc du temps, et beaucoup, beaucoup d'argent.
Pour tout ça, les laboratoires qui sortent de nouvelles molécules, ont le droit de l'exploiter exclusivement pendant 10 ans. Histoire de rentrer dans leurs frais, bah oui.

Au bout de 10 ans, leur formule secrète tombe dans le domaine public. Du coup, tout le monde se rue dessus, fait une copie, vérifie le dosage, et roule ma poule, ça arrive chez nous.
Ils ne payent pas d'éprouvette, ni de microscope, ni d'humain qui acceptent potentiellement de se transformer en Elephant-Man. C'est la raison pour laquelle, les génériques sont moins chers, parce que des frais, y'en a peu.

La plupart du temps, les labos qui commercialisent le princeps*, proposent avant tout le monde un générique, qui sort des mêmes chaînes de fabrication, mais qui change de boîte. Et oui, le Plavix® et le Clopidogrel Winthrop, c'est tout tout pareil, ya rien qui change, sauf la boîte, et le nom.

C'est quoi ces noms à coucher dehors ?

Valsartan Hydrochlorotiazide, Chlorexidine Chlorobutanol, Esomeprazole, Bromazepam ...
Tout ça, pour le français lambda, c'est du chinois, parce que lui il connait Cotareg®, Eludril®, Inexium® et Lexomil®.

Tous ces noms imprononçables, c'est les molécules. Ce qu'il y a dans votre comprimé. A votre pharmacien de reporter sur la boîte pour que vous ne soyez pas trop perdu.


Pourquoi le "vrai" c'est une gélule rouge et jaune et que le générique une gélule bleue et verte ?

C'est là que le bât blesse.
La molécule et le dosage sont les mêmes, c'est obligatoire, on l'a vu précédemment.
Mais, la forme galénique, le fait que votre comprimé est petit, rond et orange fluo, ça, ils ont le droit de le changer. Juste ça, rien de plus. Ca ne change en rien l'efficacité du médicament, ça change juste vos habitudes, et c'est complètement con, je dois bien l'avouer.


Maintenant que vous savez tout, prenons au cas par cas.

"D'habitude, j'ai de l'amlodipine Winthrop® et vous m'avez donné du Biogaran®. Ca me fait faire des cauchemars."
Non Mme, les cauchemars, c'est votre accident de voiture d'il y a 15 jours.

"Quand je prend de la clomipramine et pas de l'Anafranil®, ça me fait moins d'effets."
Non, enfin si. Il est prouvé que pour tout médicament, il y a un effet placebo, plus ou moins, mais il y en a toujours un, d'autant plus quand on parle des traitements psys.
Alors, peut être que ça marche moins bien, mais c'est dans votre tête Mme.

"Tout ça, c'est pour engraisser les labos pharmaceutiques."
Effectivement, mais que vous preniez le princeps ou le générique, c'est pareil. Sauf qu'en acceptant le 2nd, vous faites faire des économies à la sécu.



La France est un pays de liberté de choix, c'est pourquoi vous pouvez, malgré tout ça, refuser les copies.
Votre médecin doit donc, à côté de chaque ligne, apposer la mention NS ou Non Substituable, dans le cas contraire, le pharmacien a le droit, et même, dans les textes l'obligation, de vous refuser le tiers payant**.

Alors, est ce que ça vaut vraiment le coup d'avancer des 10aines d'euros de traitement par principe ?


*Le princeps est le médicament d'origine, celui qui est arrivé en 1er sur le marché.
** Le tiers payant c'est le fait que votre pharmacien avance pour vous les frais. Il paye votre facture et se fait ensuite rembourser par votre sécu et votre mutuelle, ou pas.




8 commentaires:

Anonymous glikatchu a dit...

donc c'est bien comme je pensais... ;) le générique, c'est tout à fait praticable, avec des réserves particulières ou contextuelles...

Ecrit le 10 juin 2012 à 20:04  
Anonymous Pharma51 a dit...

Très bon résumé de la situation !

Mais je rajouterais un point, que je trouve personnellement, pas suffisamment abordé en général :

Entre le générique et le princeps (le vrai) ce ne sont pas les même excipients, mais très souvent les excipients du générique sont bien meilleurs !! en effet les connaissances en matière d'excipients entre maintenant et il y a 20 ans ne sont pas du tout les mêmes et généralement les excipients des génériques sont moins "à effets notoire" donc moins de risques d'allergies...La où l'on finit par marcher sur la tête, c'est que "les gens", à force de dire "c'est pas le même, le excipients changent, je l'ai vu sur M6" les labos de génériques sortent les nouveaux génériques avec les excipients merdique du princeps juste pour vous faire plaisir (par exemple l'atorvastatine et sont lactose...).

Quand vous aurez (vous les gens) enfin compris que les médicaments et leur prix ne suivent pas du tout les règles d'une denrée commerciale traditionnelle vous comprendrez que les génériques MOINS CHÈRE sont de même qualité que le princeps TRÈS CHÈRE! À la différence d'un steak leader price marque repère à 0,50€ est par contre beaucoup plus dégueulasse qu'un steak du boucher à 5€...

Ecrit le 10 juin 2012 à 21:20  
Blogger Crapouns a dit...

@glikatchu : contente d'avoir pu t'éclairer ;)

@Pharma51 : tu as tout à fait raison, merci pour la précision.

Ecrit le 10 juin 2012 à 22:39  
Blogger Pharmanoob a dit...

Joli résumé. Petite info bonus : les labos commercialisant le princeps font souvent en sorte que les génériqueurs ne puissent pas correctement copier leur médicament. et un décret qui devrait sortir devrait permettre aux génériques de ressembler encore plus au princeps. Sur la bonne voie, donc.

Continue, Crapounette.^^

Ecrit le 17 juin 2012 à 21:01  
Anonymous Anonyme a dit...

Pourquoi pour certains médicaments les génériques sont plus chers ? une explication ?

Ecrit le 14 août 2012 à 15:46  
Blogger Crapouns a dit...

Les labos de princeps baissent leur prix de manière à "garder " leur place, ça peut arriver qu'ils se placent sous le générique, même si en général, ils s'alignent plutôt.

Ecrit le 14 août 2012 à 15:59  
Blogger Celia-ne a dit...

"Vrai" / "Faux": dans la formation "délivrer des generiques", on ne devrait pas employer ces termes, mais dire médicaments princeps ou médicaments sous son nom scientique !
Merci pour cet bel article.

Ecrit le 19 août 2012 à 19:28  
Anonymous Anonyme a dit...

Comprends pas le commentaire plus haut..??

Ecrit le 21 août 2012 à 11:43  

Enregistrer un commentaire

{A c c u e i l}






« Anciens articles | Articles plus récents »
Profil

Adeline, 20 ans, presque 30.


Blogs santé

Dix lunes
Pharmacien comprimé
Sparadrap gaffe & perfusions
Fluorette
Boree
Thoracotomie
Super gélule
DZB17
Spykologue
Bétadine pure
1 bouffée matin et soir
Farfadoc
Docteur Couine
Stockholm
Un jour un interne
Dans ma blouse
Mike de Bakey
Dr Zouille
Anthologia

Archives

· juin 2012
· juillet 2012
· août 2012
· septembre 2012
· octobre 2012
· novembre 2012
· décembre 2012
· janvier 2013
· février 2013
· avril 2013
· février 2014
· mars 2014
· avril 2014
· janvier 2015