<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d8948662871530317680\x26blogName\x3dUne+pr%C3%A9paratrice+qui+r%C3%AAvait+d\x27%C3%AAtre+ph...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/\x26vt\x3d-4641757709396328859', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
Une histoire d'amour
samedi 30 juin 2012 | Posté par Crapouns à 23:24

Un petit billet sur le mâle de ma vie.

C'était en Novembre 2006, un mois après mon 1er emménagement à Bordeaux. La sonnette, une femme que je ne connais pas et lui. J'en ai placé une chez sa sœur, le sien ne supporte pas la vie en appartement.

Je le recueille, penaud, il est à mes pieds, couché, il n'en bougera pas. On signe les papiers de cession et la dame s'en va.

Il est noir, 15 kgs, et des poils, beaucoup de poils. C'est pas mon style à la base, mais il a des yeux ... des yeux qui te font comprendre ce qu'est l'amour. Il s'appelle Kalhy, quel drôle de nom pour un mâle, il a 5 ans, a fait un passage par la SPA quand il était chiot, il n'est pas à jour de ses vaccins, est bourré de puces, et il me regarde, m'observe, comprend que je suis la dernière.

J'ai changé son nom le 1er jour, le 22 Novembre, j'ai pas cherché bien loin, ça sera Benji, comme celui qui m'a brisé le cœur, au moins lui ne m'abandonnera pas, pas tout de suite.

Entre nous, c'est immédiat, c'est spontané, il me suit, partout, il sait que c'est moi.

Il est là quand je rentre le soir du boulot, toujours content de me voir.
Il se blottit contre moi quand je regarde la télé le soir.
Il pose sa patte sur mon coeur et lèche mes larmes quand l'homme est parti, sans ménagement.


Benji, c'est le mâle de ma vie, même quand il défonce la poubelle, même quand il est malade et que j'annule une soirée pour le veiller, même quand il pleut et qu'il faut le sortir, même quand il me lèche la trombine le matin avec son haleine fétide, même ...

Mon Kikinou, tu as eu 11 ans, et tu es bien le seul à qui j'ai dis je t'aime.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

{A c c u e i l}






« Anciens articles | Articles plus récents »
Profil

Adeline, 20 ans, presque 30.


Blogs santé

Dix lunes
Pharmacien comprimé
Sparadrap gaffe & perfusions
Fluorette
Boree
Thoracotomie
Super gélule
DZB17
Spykologue
Bétadine pure
1 bouffée matin et soir
Farfadoc
Docteur Couine
Stockholm
Un jour un interne
Dans ma blouse
Mike de Bakey
Dr Zouille
Anthologia

Archives

· juin 2012
· juillet 2012
· août 2012
· septembre 2012
· octobre 2012
· novembre 2012
· décembre 2012
· janvier 2013
· février 2013
· avril 2013
· février 2014
· mars 2014
· avril 2014
· janvier 2015