<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d8948662871530317680\x26blogName\x3dUne+pr%C3%A9paratrice+qui+r%C3%AAvait+d\x27%C3%AAtre+ph...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/\x26vt\x3d-4641757709396328859', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
L'envers du comptoir
jeudi 7 juin 2012 | Posté par Crapouns à 13:05

Il est 9h à Pharmacity. Bravant la boue en ballerines roses j'arrive à destination.
Enfilage de blouse, cafetière en marche, la journée peut commencer.

La commande de la veille n'a pas été rangée, celle du matin attend sagement. Je scanne, Je compte, j'étiquette.

Ding. C'est Bernadette. Je l'aime bien cette vieille femme, parce que, 3 fois par semaine, elle emmène les viennoiseries. Une pour chacun, et un bonus pour le patron. Elle se plaint de la vieillesse, de ses articulations et s'en va. C'est sa sortie. Bernadette elle est pas chiante, elle m'appelle Nadine, mais ça ne me dérange pas.

9h30, arrivée de Pimprenelle, avec 15 minutes de retard, comme d'habitude.

On s'organise. Elle rangera la commande et je m'occuperai des maisons de retraite. Elle fait la gueule mais tout le monde vaque à sa tâche.

Ding. Mme Débordée entre avec Brandon et Kimberley. J'angoisse, ils touchent à tout. Elle a 3 ordonnances. Une pour elle, des anxiolytiques, tu m'étonnes, deux pour les enfants, paraitrait qu'ils ont de la fièvre. Mouais. On se dépêche parce que la petite s'impatiente, elle chouine.

On range le bazar, ils ont déchiré une boîte de 1er Cru les chiens, on fera reprendre par Caudalie, tant pis.

10h30, on reprend les ordos des foldingues. Tercian, Olanzapine, Diazepam, Zopiclone, quasiment toujours les mêmes traitements, j'enchaîne rapidement.

11h55. Bientôt l'heure de manger, mon ventre grogne, j'ai fait tout ce que j'avais à faire, et même un peu plus. Pimprenelle range toujours ses boîtes de Doliprane.

11h58. Ding. C'est Mr Subutex, il est pour moi. Joie.
Stylo rouge, ordonnancier, coffre, photocopie, je suis rodée.

12h15 Je suis enfin dans ma voiture.
Un tour sur Twitter, sortir le chien, avaler un bout de pain avec du beurre et 1L de café, et on est reparti.

14h. "Ce n'est que moi". La patronne est restée entre midi et deux, elle a fait 5 patients intéressants, elle est de bonne humeur.

15h Le patron arrive à son tour. Le robot ronronne, il nous attend.
Les bonnes soeurs, on les fait à 2, parce que quand même, elles sont un peu plus de 80 et elles en avalent des comprimés.
On programme, on sélectionne et c'est parti.
L'automate nous dit que dans les cases 5, 23, 27 et 58, il faut 1/4 de Previscan. Je fractionne et je parle à voix haute : 5, 23, 27, 58.

17h. Ding, ding, ding, ding. On lâche tout et on va renouveler les traitements, conseiller, rassurer.

18h. Dring Dring, c'est le fax. On l'aime pas celui là. Il nous annonce toujours des urgences antibio ou des changements de traitements. On s'est pas trompé. Je prépare tout. Un petit mot sur l'en-tête, Mr Findevie est décédé. Bon, je vais annuler son semainier et on avance.

18h50. Mme Crado. Elle et sa famille ont toujours la gale, ou des vers, ou des mycoses, ou tout en même temps. Là, ils ont des verrues, le médecin a prescrit une préparation. Ils partent en vacances demain.
Ok, ok, ok. Je m'y mets.
Acide Salicylique 2 g, Acide Lactique 2 g, Collodion 10 g. Je la connais par cœur, 3 flacons à faire, en 30 min j'ai fini.

19h30. Avec une demi heure de retard, la journée se termine.

Demain sera un autre jour et j'ai vraiment hâte d'y être !

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

quelle plume mon bébé, je suis toujours aussi surprise par ton potentiel ;-)
Tu n'as rien à envier à Colette sauf peut-être sa notoriété, mais ça viendra.
Au cas ou ma plume se tarit, j'ai l'assurance que tu es ma relève.
Continue, j'aime...

Ecrit le 9 juin 2012 à 21:01  
Blogger Celia-ne a dit...

Une bonne journée quant même !!
Le robot m'intrigue, je ne connais pas.
Vous avez des maisons de retriates, un centre de psychiatrie à gérer au niveau des semainiers ?

Ecrit le 19 août 2012 à 19:35  

Enregistrer un commentaire

{A c c u e i l}






« Anciens articles | Articles plus récents »
Profil

Adeline, 20 ans, presque 30.


Blogs santé

Dix lunes
Pharmacien comprimé
Sparadrap gaffe & perfusions
Fluorette
Boree
Thoracotomie
Super gélule
DZB17
Spykologue
Bétadine pure
1 bouffée matin et soir
Farfadoc
Docteur Couine
Stockholm
Un jour un interne
Dans ma blouse
Mike de Bakey
Dr Zouille
Anthologia

Archives

· juin 2012
· juillet 2012
· août 2012
· septembre 2012
· octobre 2012
· novembre 2012
· décembre 2012
· janvier 2013
· février 2013
· avril 2013
· février 2014
· mars 2014
· avril 2014
· janvier 2015