<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d8948662871530317680\x26blogName\x3dUne+pr%C3%A9paratrice+qui+r%C3%AAvait+d\x27%C3%AAtre+ph...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLUE\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://crapouns.blogspot.com/\x26vt\x3d-4641757709396328859', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
Jeu des 7 erreurs
mardi 19 juin 2012 | Posté par Crapouns à 22:28

Entrez dans une pharmacie.
Regardez les deux femmes en blouse blanche derrière leur comptoir. Vous avez 10 min.

La différence entre un préparateur en pharmacie et un pharmacien, pour le patient lambda, ne saute pas de suite aux yeux.
Ah si, le badge, quand il y'en a un. Préparateur : Mortier et Pilon. Pharmacien assistant : Caducée. Titulaire : Pas de blouse, parfois en costume-cravate, parfois en jeans-baskets.
Ca c'est le dessus de l'Iceberg.

Les études :

Pharmacien : 6 ans de fac, un concours en fin de 1ère année, une thèse un peu quand il veut. De la fiesta beaucoup, des filles, des mecs, des vieux, des jeunes.

Préparateur : 2 ans de CFA en alternance, 1 jour et demi de cours par semaine ou 1 semaine sur 3. Des pharmaciens râtés en tant que profs de pharmaco, des préparatrices en tant que prof de TP. Des filles, des filles, des filles. Certaines sont là par hasard mais ça leur plait. D'autres sont là parce que ... on sait pas trop pourquoi en fait. Les connaissances se font à 90 % à l'entreprise, donc c'est quitte ou double.

Autant vous dire qu'à la fin de leur cursus respectifs, les connaissances sont loin d'être équivalentes.
Un prep sait que le paracétamol c'est max 1g par prise, 4g par jour, un pharma peut te dessiner la molécule.

La pratique :

Un pharmacien est sous son entière responsabilité. Il fait une erreur (grave), il va en prison et en plus, il paye l'amende. Il peut être tout seul tranquille dans son officine, à boire des cafés, passer ses commandes, recevoir les commerciaux (la durée du rdv dépendra souvent de la profondeur du décolleté.)

Un préparateur lui, n'engage que sa responsabilité pénale, il va en prison, mais son employeur paye l'amende. Il ne peut pas être seul. Même si il dort, le pharmacien doit être là. Il range les commandes, fait les préparations (parce que quoiqu'en dise un pharma, non il ne sait pas faire, c'est votre boulot, merde), fait en sorte que la pharmacie ne ressemble pas à un taudis sans nom.

Dans les textes, un préparateur n'a pas le droit d'accomplir certaines tâches, dans la réalité, il doit savoir tout faire, ou alors le deviner.


Le salaire :


Le préparateur, à la sortie de l'école, touche grosso modo, le smic. Un peu plus si tu passes sous le bureau.
En fin de carrière, les plus chanceux, ou compétents, arrivent à obtenir 2000 euros net.

Un pharmacien, après la validation de son stage de 6ème année, sans thèse, touche 1500 à 1800 euros.
En fin de carrière, y'a pas vraiment de limite, mais y'a moyen de se faire plaisir, voir de passer à mi-temps.

Un pharmacien assistant te dira toujours qu'un préparateur est sous payé. Un titulaire oubliera bien vite qu'il a pu penser ça un jour.


Les possibilités de carrière :

Le préparateur peut exercer en officine de ville, ou en hospitalier, un an de spécialisation.
Il peut être commercial pour des groupes pharmaceutiques ou parfois visiteur médical.

Le pharmacien peut exercer en officine de ville, en milieu hospitalier, en industrie.
Il peut être commercial pour des grossistes, des groupes pharmaceutiques.
Il peut racheter sa propre pharmacie et être le Boss.




J'adore mon métier, mais je rêverais d'être pharmacien.


3 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

Suffit de reprendre les études... et ça ne devrait être qu'un jeu d'enfant à en croire les premiers articles.

Ecrit le 25 juin 2012 à 10:40  
Anonymous Anonyme a dit...

Et escroquer la sécu c un jeu d'enfant aussi

Ecrit le 27 avril 2013 à 00:28  
Anonymous Anonyme a dit...

Les pharmaciens sont devenu les pires escrocs
Ce sont eux qui ont fait le trou de la sécu en surfacturant
La sécu hein!! Ça faut que tout le monde le sache
Je ne comprend pas l'inertie de la sécu faut pas venir pleurer après
Tout les pharmaciens surfacturent et vol la sécu c'est notre argent qu'ils volent merde..!!!

Ecrit le 27 avril 2013 à 00:34  

Enregistrer un commentaire

{A c c u e i l}






« Anciens articles | Articles plus récents »
Profil

Adeline, 20 ans, presque 30.


Blogs santé

Dix lunes
Pharmacien comprimé
Sparadrap gaffe & perfusions
Fluorette
Boree
Thoracotomie
Super gélule
DZB17
Spykologue
Bétadine pure
1 bouffée matin et soir
Farfadoc
Docteur Couine
Stockholm
Un jour un interne
Dans ma blouse
Mike de Bakey
Dr Zouille
Anthologia

Archives

· juin 2012
· juillet 2012
· août 2012
· septembre 2012
· octobre 2012
· novembre 2012
· décembre 2012
· janvier 2013
· février 2013
· avril 2013
· février 2014
· mars 2014
· avril 2014
· janvier 2015